Pour une union de gauche à l'Assemblée

Interpelle tes député·es !

Il est temps que nos député·es soient à la hauteur de notre mobilisation au quotidien et dans les urnes ! C’est pourquoi, il est important de demander au Nouveau Front Populaire et autres élu·es de gauche de présenter un front uni à l’Assemblée, et de rappeler à celles et ceux élus grâce au barrage de la gauche que nous voulons un programme de gauche pour les 3 prochaines années.

Comment faire ?

    1. Trouve les député·es que tu souhaites contacter dans la liste ci-après
    2. Copie le message type à leur envoyer
    3. Interpelle-les par mail ou sur les réseaux sociaux !

Objet : Soyez à la hauteur de vos fonction, rejoignez la gauche à l’Assemblée

Madame la députée, Monsieur le député,

Il y a maintenant quatre semaines, lors de la dissolution prononcée par le président de la République à la suite de son échec aux élections européennes, nous avons tous et toutes basculé dans une profonde crise politique.

Le Nouveau Front populaire a émergé, toutes les gauches se sont unies afin de donner une chance aux valeurs républicaines d’exister dans l’échiquier politique actuel. Un programme qui représentait enfin nos aspirations citoyennes nous a été proposé, et c’est massivement que les citoyens et citoyennes se sont mobilisées dans les urnes.

Au premier tour, nous avons pu constater la montée fulgurante du nombre de votes en faveur du Rassemblement National. Ce désaveux profond auquel vous faites face, n’est pas uniquement la marque d’un mécontentement, il est également la preuve d’une hausse effrayante du racisme et d’idéologies fascistes dans notre pays.

Nous, Société civile, n’avons pas accepté ce diagnostic assené à la suite de ce premier tour, selon lequel la majorité absolue reviendrait au Rassemblement National. Nous nous sommes organisés, avons sensibilisé l’électorat aux enjeux d’un tel vote et avons été chercher chaque vote abstentionniste afin de faire front face à ce parti reconnu juridiquement par le conseil d’Etat comme un parti d’extrême droite.

Chaque candidat et candidate du NFP arrivée en troisième place s’est désisté à vôtre profit. Ils et elles ont massivement appelé à voter pour vous afin de contrer le RN. Avant ce désistement, vous saviez que vous n’aviez qu’une chance limitée de devenir député.e. Nos représentants ont œuvré clairement et sans équivoque pour notre démocratie. Notre mobilisation en votre faveur n’est pas un vote d’adhésion à votre programme. Nous avons voté pour le maintien de l’équilibre politique, mais surtout parce que nous croyons profondément dans l’importance qu’enfin la France soit portée par un programme de gauche.

Aujourd’hui en qualité de député·e, vous représentez aussi ces votes. Nous attendons de vous l’exemplarité souhaitée de la part des représentant·es du peuple à l’Assemblée Nationale. Il est impératif que vos alliés soient de la couleur de celles et ceux qui vous ont permis d’accéder à votre poste actuel : la gauche. Vous seriez, dans le cas contraire, indigne de votre fonction de représentant du peuple

La Société civile vous observe, nous saurons vous rappeler vos obligations. Faites honneur à votre titre.

Cordialement,

Objet : Pour un bloc républicain de gauche uni à l’Assemblée

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Suite à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée Nationale, le 9 juin dernier, par Emmanuel Macron, nous avons engagé, nous Société civile, pour nos droits et libertés, et à votre profit, un marathon de 3 semaines au cours desquelles nous avons massivement appelé à voter pour le Nouveau Front Populaire.

S’il faut saluer l’exploit que représentent la création d’une coalition de gauche et l’élaboration d’un programme commun, réalisés en un temps record, nous souhaitons souligner que notre mobilisation massive et inédite vous oblige. La victoire relative mais surtout inattendue du Nouveau Front Populaire est avant tout la victoire des acteurs sociaux, des militant·es et de la société civile, mu·es par des valeurs de justice sociale et antiracistes dont vous devez vous montrer digne.
En dépit de l'absence de vos mots à l’endroit des quartiers populaires, votre victoire leur appartient : 52% des personnes issues des quartiers prioritaires nous ont fait confiance et vous ont fait confiance, contre 25% des personnes non-issues desdits quartiers. Le tout, avec une participation record. Cette répartition spatiale des voix dont vous avez bénéficié doit vous conduire à développer une conscience antiraciste, et à interroger les lacunes de la gauche en matière de lutte contre le racisme, la xénophobie, l’islamophobie et l’antisémitisme, et doit vous amener à intégrer des mesures du Front populaire antiraciste à votre agenda politique.

Ayez à l’esprit que nous décevoir, nous minorités, nous électeur·ices issues des quartiers populaires, nous électeur·ices de gauche, revient à vous défaire de l’éthique qui doit être attachée à votre mandat de représentation. Notre risque majeur face à une coalition malheureuse est que vous offriez les institutions de la République à l’extrême droite dans un an, puis en 2027.

Nos votes vous obligent à instaurer, durablement, un véritable rapport de force contre l’extrême droite et son idéologie profondément raciste et xénophobe, dont la menace n’est ni éteinte, ni reportée : elle demeure plus que jamais présente et future.
En effet, si l’annonce des résultats, dimanche dernier a constitué une bouffée d’oxygène après que nous avons retenu notre souffle des semaines durant, gardez à l’esprit que près d’un·e électeur·ice sur quatre a adhéré, par son vote, à un programme fasciste et raciste promettant de menacer les droits, libertés, l’intégrité physique et psychique de plusieurs millions de français·es et de personnes issues de l’immigration dite “régulière” et “irrégulière”.
Car oui, le vote pour le Rassemblement National n’est pas qu’un vote de désaveux, c’est avant toute chose un vote raciste, qui ouvre les portes à un état fasciste.

Nous sommes conscient·es des dissensions internes au NFP et des enjeux de coalitions qui se jouent actuellement, mais par votre exemplarité nous vous demandons de mettre vos égos et aspirations carriéristes de côté afin de rester uni·es et de tenir vos promesses électorales qui reposent sur l’absence de compromissions et de compromis. Nous vous appelons à ne pas contribuer, comme cela a pu être fait ces dernières semaines, à la diabolisation de LFI et ses cadres, phénomène contribuant activement à la normalisation de l’extrême droite. Nous vous avons investi d’un mandat représentatif, et pour cette raison, nous nous assurerons que vous ne trahirez pas les valeurs pour lesquelles vous vous êtes engagé·e. Nous attendons que vous appliquiez votre programme, et que vous fassiez preuve d’une sincère ambition antiraciste, qui pour l’heure, fait fortement défaut à la gauche. Si vous tenez vos promesses, nous vous aiderons à tenir les urnes au moyen de la rue.

Madame la Députée, Monsieur le Député, nous vous prions de bien vouloir agréer l’expression de nos salutations respectueuses.

Trouve les député·es à contacter dans la liste